Huit raisons pour lesquelles nous avons hâte de jouer à S.T.A.L.K.E.R. 2: Heart of Chornobyl

26.02.2024
Par Steven T. Wright, contributeur

Même dans le paysage vidéoludique bien rempli d'aujourd'hui, il n'existe rien de comparable à la série S.T.A.L.K.E.R.. Souvent imitée, mais jamais surpassée, la trilogie originale S.T.A.L.K.E.R.: Shadow of Chernobyl, Clear Sky et Call of Pripyat a transporté les joueurs dans « la Zone », une version fictive de la zone d'exclusion autour de la centrale nucléaire de Tchernobyl après la tristement célèbre catastrophe de 1986.

La suite tant attendue, S.T.A.L.K.E.R. 2: Heart of Chornobyl, sortira en septembre prochain, c'est donc le moment idéal pour vous plonger dans ces eaux irradiées et comprendre les raisons d'un tel engouement. Nous ne connaissons pas encore les détails de S.T.A.L.K.E.R. 2: Heart of Chornobyl, mais nous pouvons revisiter la trilogie originale pour trouver des indices sur ce qui nous attendra dans le premier jeu S.T.A.L.K.E.R. depuis 2009.

Voici quelques-unes des raisons qui nous donnent envie de retourner dans la Zone :
S.T.A.L.K.E.R. 2- 1
 

Redécouvrez l'un des environnements les plus inoubliables du jeu vidéo


Cela ne fait aucun doute, c'est la Zone elle-même qui est la véritable star de S.T.A.L.K.E.R.. La série s'inspire du roman de science-fiction d'Arkadi et Boris Strougatski, Stalker : Pique-nique au bord du chemin, en particulier pour la représentation des stalkers, ces mercenaires désespérés affrontant des conditions difficiles, des horreurs mutantes et des « anomalies » mystérieuses à la recherche de précieux artefacts.

Dès votre réveil dans le bunker d'un marchand dans S.T.A.L.K.E.R.: Shadow of Chernobyl, vous êtes tâché d'explorer des collines broussailleuses, des bâtiments abandonnés et des tunnels souterrains dans votre quête pour « tuer Strelok », le seul message laissé sur le PDA retrouvé en votre possession. Les couleurs pâles et l'esthétique post-soviétique délabrée du premier S.T.A.L.K.E.R. donnent le ton, mais les sensations uniques qu'il produit sont difficiles à décrire : un mélange de curiosité, d'appréhension et d'une bonne dose de peur.

Survivre à un combat armé face à des bandits ou à une rencontre avec des « Sangsues » invisibles vous procurera peut-être une sensation de victoire, mais cela ne va pas durer. Dans S.T.A.L.K.E.R., on ne sait jamais vraiment à quoi s'attendre. Vous vous surprendrez à observer attentivement les moindres recoins et à recompter en permanence les bandages qu'il vous reste. Des zones aux radiations mortelles peuvent rapidement vous mettre à mal, et des anomalies défiant toute logique prendront au dépourvu même les joueurs les plus acharnés.

Vous explorez un paysage à la fois banal et étrange avec quelques armes endommagées et une armure rafistolée pour seul bagage. Vos chances de gagner sont faibles, mais vous continuez malgré tout.
S.T.A.L.K.E.R. 2- 6
 

Des graphismes nettement améliorés


Les jeux S.T.A.L.K.E.R. ont toujours eu une direction artistique et une atmosphère de qualité, mais la technologie des jeux a beaucoup évolué depuis 2009. Heart of Chornobyl est développé avec l'Unreal Engine 5, ce qui signifie qu'il profitera pleinement de tous outils modernes à disposition pour nous offrir la version la plus détaillée possible de la Zone. Cela inclut la capture de mouvements et la photogrammétrie avancée qui donneront à la Zone un aspect authentique et réaliste.
S.T.A.L.K.E.R. 2- 10
 

La suite d'une histoire en suspens


La trilogie S.T.A.L.K.E.R. originale est, à sa manière, assez centrée sur la narration, encourageant le joueur à explorer la Zone, à parler aux vendeurs et à accomplir des quêtes secondaires afin d'en apprendre davantage sur les factions de la région. Les différentes fins contradictoires de Call of Pripyat ont laissé des points clés de l'histoire en suspens, notamment le sort de Strelok et l'avenir de l'implication du gouvernement dans la Zone.

Quelle que soit la fin que vous ayez obtenue dans chaque jeu, l'histoire générale de la série est un élément essentiel de son attrait. S.T.A.L.K.E.R. 2 est une suite dans laquelle le joueur prend le contrôle d'un nouveau personnage appelé « Skif » et qui aura son mot à dire sur l'avenir de la Zone.
S.T.A.L.K.E.R. 2- 7
 

En savoir plus sur la Zone


Sur ce dernier point : bien qu'on ne sache pas exactement dans quelle mesure S.T.A.L.K.E.R. 2: Heart of Chornobyl poursuivra directement l'histoire de la trilogie originale, les mystères de la Zone y figureront certainement.

Chaque volet de la série S.T.A.L.K.E.R. a impliqué des scientifiques ou des stalkers véreux qui tentent d'exploiter ou de comprendre les caprices de cette zone irradiée, et nous avons toutes les raisons de penser que Heart of Chornobyl ne fera pas exception. Si vous vous intéressez à l'histoire et à la construction du monde, ainsi qu'aux monstres effrayants et aux événements étranges, attendez-vous à les trouver ici.
S.T.A.L.K.E.R. 2- 3
 

Une attention accrue portée sur la survie


S.T.A.L.K.E.R. a toujours intégré des mécaniques de survie (on peut même dire qu'il a aidé à faire naître le sous-genre des FPS de survie), mais Heart of Chornobyl poussera ces caractéristiques encore plus loin.

D'après les éléments que nous avons pu apercevoir, S.T.A.L.K.E.R. 2: Heart of Chornobyl comprendra des systèmes de faim et de sommeil, des effets de radiation complexes, un cycle jour-nuit et bien d'autres fonctionnalités qui donneront vie à la Zone. Des mods populaires créés par les fans ont ajouté encore plus de mécaniques à la trilogie S.T.A.L.K.E.R. originale, alors attendez-vous à ce que la communauté en fasse de même pour ajouter profondeur et complexité à Heart of Chornobyl après sa sortie. Si c'est ce que vous recherchez, bien sûr.
S.T.A.L.K.E.R. 2- 2
 

Une IA améliorée pour un monde plus réaliste


La trilogie S.T.A.L.K.E.R. originale utilisait pleinement les meilleures technologies d'IA disponibles à l'époque, et c'est un aspect important de Heart of Chornobyl. Le nouveau titre intégrera le système A-Life 2.0, qui simulera tous les aspects de la Zone pour améliorer l'immersion du joueur.

Des mutants errants aux brigands belliqueux, chaque jour (et chaque nuit) que vous passerez dans Heart of Chornobyl sera unique, et vous devrez vous parer à toute éventualité. Chaque session de jeu verra naître sa propre histoire, avec le monde en constante évolution de la Zone comme point de départ. Ce côté imprévisible est un point essentiel de l'expérience S.T.A.L.K.E.R., alors préparez-vous à voir vos adversaires user de leurs meilleures tactiques pour tenter de vous éliminer.
S.T.A.L.K.E.R. 2- 8
 

Les joies des armes cassées et de l'équipement de pacotille


En jouant pour la première fois à S.T.A.L.K.E.R.: Shadow of Chernobyl lorsque j'étais ado, mon AKM rouillé s'est enrayé lors d'une fusillade au début du jeu. Je n'oublierai jamais cette scène d'incrédulité la plus totale suivie d'une mort prématurée aux mains de soldats parlant russe.

C'était la première fois que mon arme se cassait dans un jeu vidéo, et cela a donné le ton pour le reste de mon aventure. La plupart des jeux de tir vous offrent des jouets avec lesquels vous pouvez vous amuser dès les premières minutes, mais S.T.A.L.K.E.R., lui, vous met au défi de vous débrouiller avec des armes de seconde zone qui tombent en ruine lorsque vous tirez et menacent de s'enrayer au pire moment si vous n'en prenez pas soin.

Comme dans Resident Evil 4, il y a un réel plaisir à investir des ressources et de l'argent dans son arme préférée et à l'améliorer pour en faire une machine à tuer bien réglée. Il en va de même pour l'exosquelette blindé obtenu à la sueur de votre front en accomplissant des quêtes secondaires. S.T.A.L.K.E.R. 2: Heart of Chornobyl donnera très certainement encore plus de profondeur à ces systèmes.
S.T.A.L.K.E.R. 2- 5
 

Une expérience unique en son genre


Inutile de chercher bien loin pour trouver des jeux qui semblent s'inspirer visuellement de la série S.T.A.L.K.E.R., en particulier des jeux de tir multijoueur comme Escape From Tarkov ou PUBG: Battlegrounds. Mais au bout du compte, S.T.A.L.K.E.R. a su trouver son propre créneau qu'aucun autre titre n'a réussi à remplir. Ce n'est pas n'importe quel jeu qui peut se targuer d'inspirer tant d'engouement et de passion pour une suite arrivant 15 ans après le dernier volet, mais S.T.A.L.K.E.R. l'a bien mérité avec son mélange unique d'horreur et de survie, le tout saupoudré d'une pincée de simulation immersive.

Si vous n'avez jamais visité la Zone, songez-y lorsque S.T.A.L.K.E.R. 2: Heart of Chornobyl sortira, ou donnez une chance à l'un des trois premiers jeux, surtout si vous appréciez jouer avec des mods.

S.T.A.L.K.E.R. 2: Heart of Chornobyl sortira le 5 septembre 2024 sur l'Epic Games Store.